Skip to main content
x

Découverte du parcours Intelligence Artificielle à Montréal avec Prevn

Programme de mission organiser par l'OFQJ.

Présentation

Le voyage à Montréal débute sur les chapeaux de roues avec un programme riche en contenu au travers de parcours thématiques offerts à la délégation Française menée par l’OFQJ. Avec les membres du pôle Pépites Corses notre équipe se positionne sur le Web et le jeu vidéo, de mon coté, c’est vers l’intelligence artificielle que je décide d’orienter mon choix.
Avec ces trois composantes, nous retrouvons les éléments techniques qui donnent du sens à notre solution SAAS sur la prévention en santé et sécurité au travail.

Avant d’entamer les visites d’entreprises, nous commençons par un petit déjeuner « causerie » avec les acteurs locaux et les membres de la délégation Française, en voici  le déroulé :

Volet Economique 7h30

Nous avons eu une courte présentation des opportunités offertes à une entreprise désireuse de s’installer au Canada au travers des points suivants :

  1. Ecosystème TI (Technologie de l’information) au Québec et programme de Volontariat en entreprise  ;
  2. Conditions d'implantations à Montréal, modalité du régime des aides au développement et conditions d’obtention (crédit dépôt, salaire, etc) ? ;
  3. Accord économique et commercial global CETA.
  4. Comme pour toute entreprise, il est important de connaître sa problématique, la proposition de valeur et le service apporté.

Ces quelques questions s'organisent en trois étapes clés :

  1. L'analyse;
  2. La validation;
  3. Le lancement.

Volet Témoignage 8h30

  1. Présentation du réseau BleuBlancTech ;
  2. Témoignage d'entrepreneurs et élus ayant réussis à développer des liens d'affaires et des coopérations avec l'appui de l'OFQJ.

Avant propos sur l’intelligence artificielle (IA)

La notion d'intelligence artificielle (IA) apparaît avec l'invention de l'ordinateur programmable en 1941, elle est utilisée aujourd'hui dans de nombreux secteurs et notamment dans le traitement des données.
Actuellement, l'IA est capable de rivaliser (bluffer) avec un humain AlphaZero et peut aussi proposer de meilleurs résultat de réussite par rapport à celui-ci. Mais en l’état actuel son manque de polyvalence fait que l'humain à encore de beaux jours devant lui, du moins il peux s’estimer tranquille pour 1 ou 2 siècles avant que l'IA ne le supplante. 

Ce qui entre en vigueur, c'est une collaboration de la machine avec l'humain pour être plus productif.
Ainsi, avec une machine disposant de beaucoup de puissance, l'intelligence artificielle créer sera plus rapide et pourra engranger encore plus de données et donner davantage de pertinence au modèle.

Volet intelligence artificielle 9h45

Nous commençons par visiter les locaux de TandemLaunch, un incubateur d'entreprise (startup) orienté dans l'expertise en technologie de pointe axée sur les applications grand public, la recherche (en partenariat avec plus de 40 universités) et l'intelligence artificielle.
Les entreprises incubées travaillent de manière générale dans le domaine de l'informatique et plus  particulièrement sur l’interaction homme-machine, le machine learning, les capteurs avancées, les systèmes sans-fil et le traitement vidéo.

85% des entreprises Québécoises entrées dans le programme d'incubation sont toujours en activités aujourd'hui (période de deux ans). Cet écosystème réalisé avec les universités permet des échanges technologiques issues de la production des doctorants au bénéfice des entreprises partenaires et positionne la province comme leaders dans le domaine de l'intelligence artificielle.

Après-midi

Nous visitons un espace de travail collaboratif inter culturel dédié à l'intelligence artificielle.  
Des grandes entreprises Françaises comme Thalès et Décathlon sont présentes, elles profitent du savoir faire local et investissent sur des technologies innovantes au service de nouveaux modes de consommation.
Ce champs de recherche permet notamment à Décathlon d’anticiper les besoins des consommateurs. En fonction des habitudes propres aux habitants de Montréal, il s’agit de proposé des articles les plus susceptible de faire l’objet d’un achat.
 
Element AI compte environ 300 employés a Montréal et fournit des solutions autour de l’intelligence artificielle. Au travers d’une présentation, Sara Larose nous a démontré ce qu’Element AI apportait dans ce domaine.  

Que fait Element AI ?
Il permet de faire en sorte que l'humain soit assisté dans son activité de tout les jours par une intelligence artificielle. Avec des partenariats qui inclues des universités, cette société intègre les derniers travaux universitaire et/ou recrute de nouvelles pépites.

  • Traitement du langage naturel sur des mots clés pour "vérifier" si il y a du harcèlement.
  • Optimisation de l'afflux des ports.
  • Indexage de l'internet pour faire ressortir des articles et/ou des recherches similaires.

Conclusion

Il est important de souligner que malgré les balbutiements de cette technologie des voix commencent à s’élever contre ce qu’elle pourrait devenir. C’est le cas par exemple du projet Maven mené par le département de La Défense Américain et le Géant Google sur le développement d’arme autonomes.

De plus en plus présente sur de nombreux secteur Il est important de se positionner rapidement dans ce domaine de compétence technique. L'intelligence artificielle n'a pas fini de rayonner espérons que cela soit au service du meilleur et non du pire.